29/01/2015

Appel à la mobilisation pour l’accessibilité le 11 février : tous concernés !

Nous, personnes en situation de handicap, personnes âgées, personnes retraitées, usagers des transports publics, piétons, parents avec poussettes, familles nombreuses, cyclistes, regroupés au sein du Collectif pour une France accessible, dénonçons l’Ordonnance du 26 septembre 2014 en matière d'accessibilité qui annihile les ambitions initiales de la loi du 11 février 2005 ; et ce dans un contexte où nous en sommes à deux lois inappliquées en l’espace de 40 ans (lois des 30 juin 1975 et 11 février 2005) ! 

Nous dénonçons l’Ordonnance aujourd'hui avec d’autant plus de vigueur que, contrairement à ce qu'affirme le Gouvernement, le Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées a désapprouvé ce texte en formulant un avis défavorable et que les textes d’application qui viennent de paraître parachèvent de manière fondamentale la remise en cause du droit aux transports publics, tandis que la grande majorité des établissements recevant du public (écoles, cinémas, commerces, cabinets médicaux, stades, etc. ) existants en France se trouvent complètement exonérés de la moindre obligation d’étudier les conditions d’une mise en accessibilité.

Ces textes sonnent comme une spectaculaire atteinte à la dignité et à la citoyenneté des personnes qui seront confrontées, au quotidien, plus durement encore à une multitude de situations de handicap.

A l'occasion du 10e anniversaire du vote de la loi dite « Pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées »,

Le Collectif pour une France accessible qui regroupe aujourd'hui près d'une quarantaine d'associations et organisations au-delà des seules personnes dites handicapées, appelle à venir manifester.

Rassemblement devant l'Assemblée Nationale le 11 février à 13 h place Edouard Herriot

Ce rassemblement a pour but de demander aux différents groupes parlementaires un engagement à ne pas ratifier en l'état cette Ordonnance et à présenter au Gouvernement l'ensemble de nos propositions indispensables pour assurer la mise en accessibilité du cadre bâti, de la voirie, et des transports.

Le même jour, d’autres rassemblements seront aussi organisés en région.

Personnes dites handicapées, nous sommes continuellement confrontées à l'inaccessibilité des logements, des commerces, de la voirie et des transports. Mais les personnes dites valides sont souvent aussi en butte à des difficultés d'accessibilité de tous ordres. Il en va donc du mieux vivre ensemble.

Nous sommes donc tous concernés !

Télécharger le texte de l'appel

Lire le communiqué de presse

11:56 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | | |

06/01/2015

Plaidoyer du Collectif pour une France accessible

logoCollectifok.jpg

 

Accessibilité, un enjeu de société

Accessibilité, tous concernés !

 

Selon la Déclaration universelle des droits de l’homme :

Art. 1 : « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits (…). »

Art. 13 : « Toute personne a le droit de circuler librement (…). »

Art. 22 : « Toute personne en tant que membre de la société (…) est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité (…).»

Selon le Préambule de la Constitution française de 1946 ([1]) :

Art. 13 : « La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. »


Accessible : « Se dit d'un lieu, d'une situation, d’un produit, d’un service, etc., auxquels on peut accéder ; se dit de quelque chose que l'on peut comprendre. »

Accéder : « Atteindre un lieu, y avoir accès, avoir la possibilité d'y pénétrer. Pouvoir disposer d'une information, d'une connaissance, la posséder et la maîtriser. »[2]

Accessibilité : « Capacité d’atteindre les biens, services ou activités désirés par un individu »[3]

Si l’accessibilité s’entend souvent et bien logiquement comme l’absence d’obstacles physiques à la mobilité et donc la possibilité d’aller et venir, de circuler librement en toute autonomie – droits fondamentaux que les pouvoirs publics doivent concrètement mettre en œuvre s’il en est -, elle ne saurait pour autant se limiter à cela.

En effet, cette notion recouvre aussi le fait de pouvoir comprendre, disposer d’une information, d’un service, d’une prestation, d’un bien… et ce, à tous les âges de la vie, quelles que soient les capacités, les spécificités de chacun-e.

Autant de situations qui concernent donc des millions de personnes :

-       les personnes en situation de handicap (physique, mental, psychique, intellectuel, auditif, visuel, polyhandicap, cognitif, maladie et trouble de santé invalidants, etc.), 

-       les personnes âgées,

-       les parents avec poussettes,

-       les femmes enceintes,

-       les blessés temporaires,

-       les enfants en bas âge,

-       les cyclistes,

-       les voyageurs avec bagages,

-       les livreurs et manutentionnaires

-       les 80 millions de touristes étrangers accueillis annuellement…

Lire la suite

13:38 Publié dans Plaidoyer | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les associations membres du Collectif

> Associations représentatives de personnes en situation de handicap et de leur famille :

> Associations représentatives des personnes âgées et retraitées :

> Associations d’usagers de la voirie et des transports publics :

> Association de cyclistes :

> Associations familiales :

> Association de développement durable :

 

Pour demander à rejoindre le collectif, merci d'écrire à : collectif.france.accessible@gmail.com

Les communiqués de presse

Les outils d'influence

> le plaidoyer pour une France accessible

> l'appel interassociatif aux parlementaires mis à jour suite à la publication de textes réglementaires relatifs à l’Ordonnance sur l’accessibilité

> les argumentaires techniques accompagnant les courriers aux parlementaires mis à jour suite à la publication de textes réglementaires relatifs à l’Ordonnance sur l’accessibilité

le modèle de courrier aux députés demandant la non-ratification en l'état de l'ordonnance

> le modèle de courrier aux sénateurs demandant la non-ratification en l'état de l'ordonnance

banniere acceder maj copier.jpg> le site d'interpellation des parlementaires par email ou sur twitter